15/03/2011

Journal de voyage... 21ème jour

Voilà bien longtemps que je dois mettre un point final à ce blog.  Mais avant de le poser, il me reste à vous raconter notre visite de Conakry et le voyage retour.  Vous aurez aussi l'occasion de voir un florilège des photos d'Estelle, qui n'étaient pas encore disponibles quand je vous ai raconté nos aventures.

20ème jour : Vendredi 23 juillet 2010.

Au lendemain du voyage entre Kissidougou et Conakry, nous décidons de nous rendre au centre de Conakry.  C'est notre dernière occasion.  Vous vous souvenez que ce projet avait avorté à notre arrivée à cause des mouvements qui avaient secoué la ville à ce moment.

 

Dans la voiture01.jpg

Tout le monde trouve de la place dans la voiture...

Dans la voiture02.jpg

C'est la saison des pluies.  Il faut chaud et humide.

Même si tout paraît calme, la situation reste toujours tendue et les appareils photos ne sont pas les bienvenus.  Les photos qui suivent sont prises en toute discrétion.  Donc peu de photos et des photos de piètre qualité !

Dans la voiture03.jpg

L'autoroute nous mène vers le centre ville, à la pointe de la presqu'île.  En effet, l'obscures raisons historiques font que c'est là qu'est le centre administratif de Conakry. Ainsi, matin et soir, d'impressionnants bouchons se forment sur la langue de terre qui relie la presqu'île au reste de la ville.

Dans la voiture05..jpg

Le long de la route un enchevêtrement d'échoppes, de boutiques et même de vidéoclub !

Dans la voiture04.jpg

Un peu plus loin nous passons près du bord de mer.

Dans la voiture06.jpg

Les plages de Conakry ne sont pas forcément faite de cocotiers et de sable fin, comme on pourrait en rêver.

Dans la voiture10.jpg

Bon,... la gestion des ordures n'est pas chose facile !

Dans la voiture11.jpg

Vue de l'intérieur d'un vendeur de tissus et autres souvenirs où nous nous arrêtons.

Dans la voiture08.jpg

A côté de cette échoppe (au centre) où l'on peut acheter de l'essence...

Dans la voiture09.jpg

Des bâtiments modernes en construction.

retour à la maison01.jpg

Au moment de rentrer à la maison..., les pluies ont inondé la petite route d'accès.  

*****

L'avion nous attend au milieu de la nuit, mais avant cela, nous partons prendre un ultime repas dans un restaurant du quartier, en compagnie de Stefan.

resto01.jpg

D'emblée, nous sommes prévenus par les gestionnaires du restaurant !!! 

resto04.jpg

Après les riz-sauce, voici poissons braisés frites ou poulet frites.

resto02.jpg

resto03.jpg

Les frites ne ressemblent pas tout à fait à ce que l'on pourrait trouver par chez nous. Mais ce repas ne serait-il pas une forme de transition vers l'Europe...

 

resto05.jpg

resto06.jpg

Plus que quelques heures et nous quittons le sol africain...

22:28 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

07/09/2010

Journal de voyage... 20ème jour

20ème jour : Jeudi 22 juillet 2010.

Aujourd'hui, c'est le départ pour notre dernière étape vers Conakry.  600 km de route plus ou moins bonne devant nous.  Pour le voyage aller, nous avions mis 14 heures. Pour aujourd'hui... suspense.

Départ à 6h du matin après le chargement nocturne de la voiture.

Er Route01.JPG

Devant nous, de quoi nous remplir les yeux de multiples images et senteurs africaines.

Do Route01.JPG

Do Route02.JPG

Do Route03 steph.JPG

Do Route04 este.JPG

Do Route05.JPG

Do Route06.JPG

Do Route07.JPG

Do Route08.JPG

Do Route09.JPG

Escale technique !

Do Route10.JPG

La route est parfois boueuse...

Do Route11.JPG

Do Route12.JPG

Do Route13.JPG

Do Route14.JPG

Nous avons pour projet de ramener quelques fruits en Europe. Malheureusement la saison des mangues est terminée. On n'en trouve plus, mais dans une rue de Mamou, une femme en a tout un plateau sur la tête... Négociation et achat !

Do Route15.JPG

Le long de la route, des petits commerces. Ici un vendeur de maïs grillé, galette et essence.

Do Route16 mais.JPG

Pour le repas de midi, la spécialité de la région : un plat de fonio, sauce arachide. 

Do Route17 fonio.JPG

Manifestement, c'était bon !

Do Route18 fonio.JPG

La vie en ville n'est pas toujours des plus agréable.

Do Route19.JPG

Barrage de contrôle. Il y en a plusieurs le long de la route et pendant les périodes de tensions politico-militaires, ils se multiplient. Mais pour le moment pas de soucis, nous les passons tous sans problème. 

Do Route20 check point.JPG

Aux environs de Kindia, nous avons l'occasion d'acheter des fruits et des tabourets de bois. La voiture est littéralement assaillie par les vendeuses de fruits. Ainsi, nous achetons ananas, bananes, concombres, tomates,...

Do Route21 fruits.JPG

Une poule nous est même proposée de manière très invasive... On peut ainsi vérifier de très près que l'animal est en pleine forme !

Ka Route01.JPG

Nouvelles négociations autour de ces fruits

Do Route34 négociation.JPG

Encore une pause...

Er Route02.JPG

...occasion (entre autres Clin d'œil) de voir un peu de faune au bord du grand ruban de goudron.

Do Route22 papillon.JPG

Do Route25.JPG

La route continue et le trafic se fait plus dense.

Do Route23.JPG

Quelque fois des accidents qui nous rappellent que c'est une grâce d'avoir fait tous ces kilomètres sans problème.

Do Route26 accident.JPG

Des paysages verdoyants alternent avec...

Do Route28.JPG

 ... de petits commerces traditionnels.

Do Route27 boutique.JPG

Do Route29.JPG

Les vaches voyagent à pied...

Do Route30.JPG

Tandis que ces volailles tout à fait vivantes ont l'honneur de la vitre arrière d'un taxi. 

Do Route31.JPG

Ce charmant mouton voyage sur le toit !

Er Route03.JPG

Do Route35.JPG

Do Route36.JPG

Non loin de Conakry, nous faisons une halte dans la boutique d'une station service.  Le choc !  Après ces semaines dans un autre monde, c'est presque l'Europe !

Do Route32.JPG

Et nous en profitons !

Do Route33 boutique.JPG

Ces constructions nous montrent que nous arrivons dans la banlieue de Conakry.

Do Route37 construction banlieu.JPG

Entre bouchons et...

Do Route38.JPG

...ordures, décidément, nous arrivons en ville.

Do Route39.JPG

Do Route42.JPG

Une voiture plus que bien rentabilisée...

Do Route40.JPG

Et pour terminer le récit de la journée, une photo qui nous rappelle que nous sommes toujours en campagne pour les élections présidentielles.

Do Route41.JPG

22:31 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/08/2010

Journal de voyage... 19ème jour

19ème jour : Mercredi 21 juillet 2010.

 

Notre séjour à Macenta touche à sa fin.  Nous quittons Macenta dans l'après-midi.  Au programme de ce matin, le marché pour récupérer chez le tailleur les derniers souvenirs et boucler les valises.

Descente vers le marché depuis la colline où nous logeons.
Marché01.JPG
Au passage une vue de la boucherie du marché... pas mal, non ?
Marché02viande.JPG
Stéphanie et Marie sont en train d'essayer de comprendre si tout ce qu'elles ont commandé chez le tailleur est bien prêt et, plus ou moins dans les mesures qui avaient été prévues.
Marché03.JPG
Dernière remontée du marché vers notre logement pour le bouclage des valises.
MarchéZ.JPG
Une fois les valises faites...
Chargement 00.JPG
Plusieurs amis sont là pour nous dire au revoir...En pleurs 
Amis 03.JPG
Amis 02.JPG
Amis 04.JPG
Amis 01.JPG
On recommence, comme lors du voyage aller, le chargement de la montagne de bagage sur le toit de la voiture. Dr Eric et Sarah décidé de venir faire leurs adieux à Eric sur le toit de la voiture... pourquoi pas ? Sourire
Amis 05.JPG
Amis 06.JPG
Chargement 01.JPG
Chargement 02.JPG
Chargement 03.JPG
C'est l'heure du départ.  Touchant de voir toutes ces personnes qui se sont déplacées pour nous voir partir notre petit groupe.  
aurevoir01.jpg
aurevoir04.jpg
aurevoir03.jpg
aurevoir06.jpg
Dr Stefan doit passer quelques jours de travail à Conakry.  Il nous accompagne. Nous avons ainsi deux chauffeurs pour ce voyage.
Macenta.JPG
Singe02.JPG
Singe03.JPG
Singe01.JPG

Contrairement à ce que semble indiquer les présentes photos, à Macenta, vous avons vu beaucoup de choses, nous avons entendu beaucoup... comptez sur nous pour les raconter...

---------------------------------

Voici de nouveau la longue route.  Cette fois, c'est un peu moins étrange.

On commence par le dessert, le beau goudron tout lisse...

voyage01.JPG
voyage02.JPG
voyage03.JPG
voyage04.JPG
Regardez-le bien ce goudron tout lisse, c'est seulement pour les 50 premiers kilomètres,... cela ne va pas durer...
voyage05.JPG
Qu'est-ce que je vous avais dit ! Voilà une route un peu plus classique pour la contrée...
voyage06.JPG
Avantage, on roule un peu moins vite et on a le temps de voir de jolis villages au passage.
voyage09.JPG
On a le temps de saluer les passagers de ce camion qui sont tout heureux de se faire dépasser par cette bande de visages pâles...
voyage08.JPG
voyage10.JPG
Et le soir escale à Kissidougou où il pourrait bien y avoir (entre autres) une noix de coco au menu du repas du soir.
Z Coco.JPG
Bonne nuit... pour une nuit bien méritée après les émotions et les chaos de la journée.
ZKissidougou.JPG

 

22:34 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/08/2010

Journal de voyage... 18ème jour

18ème jour : Mardi 20 juillet 2010.

Plusieurs temps forts à notre journée.  Tôt le matin, nous rencontrons Antoine Koya. Antoine, d'origine Ivoirienne, est, avec sa famille, membre de l'équipe expatriée de Macenta.  Il est pasteur, et son travail dans le ProEspoir est le travail de prévention SIDA dans les écoles et dans les églises. Pas de photos de cet entretien Non décidé

Ensuite pour ceux qui le veulent, mouvement vers le Centre Médical.  C'est le jour de la visite des hospitalisés.  Ici en Europe, on dirait "tour de salle".  Avec les infirmiers et les médecins, on fait le tour de toutes les chambres. Les malades sont vus un à un. On voit leur évolution, on révise les traitements et décide, éventuellement que l'un ou l'autre peut rentrer à la maison.

CM04.JPG
Les pansements sont ouverts pour que le médecin puisse contrôler les plaies...
CM01.JPG
Pied qui a bénéficié de plusieurs greffes. Les yeux exercés verront qu'il y a sur ce même pied des greffes d'âge différentes.
CM05.JPG
A cause d'une plaie incurable, cette petite fille a subi une amputation de la jambe droite. Elle a bien récupéré.
CM07.JPG
Elle reçoit une peluche apportée par notre groupe.
CM06.JPG
Elle attache la peluche sur son dos, comme les mamans africaines le font avec leur bébé... et la voilà partie en ballade.
CM11b.JPG
Encore quelques vues d'ambiance du centre médical
CM08.JPG
CM10.JPG
CM03.JPG
CM09.JPG
---------------------------------------------
Dans l'après-midi, nous recevons Josué. Josué est un des chauffeurs de la mission. Pendant plusieurs années, il a travaillé avec Renate et Eric, non seulement comme chauffeur, mais aussi comme homme à tout faire, conseiller et... ami. Eric et Josué ont souvent fait de long voyage ensemble. Occasion pour Josué, conteur et acteur hors pair, de raconter ses souvenirs d'apprenti chauffeur et ensuite de chauffeur.
Il passe chez nous pour nous raconter quelques belles pages de ses souvenirs.
Josué01.JPG
Malheureusement, les photos ne peuvent pas faire passer la cocasserie de ces récits...
Josué02.JPG
...de véritables sketchs.
Josué03.JPG
---------------------------------------------
Je vous ai déjà parlé de cette coutume d'offrir un coq quand des étrangers sont en visite. Un autre coutume est de leur préparer un repas. Mais traditionnellement, celui qui prépare le repas ne le partage pas avec les invités. Cette coutume est quelque chose d'étrange pour nous Européens.
Aujourd'hui, Jean (l'infirmier chef du bloc opératoire) au nom de sa famille, nous a préparé un repas. Mais pour nous, il fait une entorse aux traditions africaines... il partage le repas avec nous.
Repas 01.JPG
A la deuxième table, Eric et Dr Lamine, qui nous rend une visite amicale.
Repas 02.JPG
Dr Lamine est professeur de bactériologie à l'université de Conakry, mais il est aussi, depuis de nombreuses années, conseiller de la Mission Philafricaine.
------------------------------------------
Dernière partie de la journée et non des moindre...
Vous vous souvenez que Caleb, le maître tailleur a emporté des tas de tissus chez lui. Une petite séance d'essayage, il y a quelques jours.  Ce soir, le grand soir! Réception des robes, pagnes et autres tenues...  Maître Caleb arrive...
Kaleb 05.JPG
Et voilà le résultat...
Kaleb 03.JPG
Kaleb 02.JPG
Tellement beau de voir la joie de Caleb quand il a vu que son travail était tellement apprécié
Kaleb 06.JPG
Encore une belle journée de passée...


21:36 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/08/2010

Journal de voyage... 17ème jour

17ème jour : Lundi 19 juillet 2010.

En ce lundi matin, trois groupes et trois destinations différentes.

Karidja et Anaïs se rendent à la maternité de l'Hôpital Préfectoral.  Occasion de voir, après la visite de mardi dernier, ce qui se fait un peu dans le concret.  L'espoir d'assister à un accouchement ne se concrétisera malheureusement pas.

Mat 01.JPG
Mat 02.JPG
Mat 03.JPG

Estelle, Stéphanie et Eric partent pour le centre médical.  Estelle va passer un peu de temps dans le service de physiothérapie. C'est un jour opératoire.  Stéphanie et Eric vont profiter pour assister à quelques opérations.  Eric a dans le passé travaillé dans ce service un ou deux jours par semaine en 2004 et 2005... donc quelques souvenirs.

Stéphanie est invitée par le chirurgien, le Dr Raphaël, à se 'brosser'. Elle va pouvoir assister à l'opération de tout prêt.

SOp01.JPG
L'opération d'aujourd'hui, c'est de la chirurgie plastique.  Le patient est un enfant qui a été gravement brûlé au bras et à la main.  Les plaies sont guéries, mais au niveau de la main les cicatrices font des brides qui empêchent le mouvement des doigts. L'opération va consister à greffer des petits bouts de peau au niveau des articulations pour rendre possible le mouvement des doigts.
SOp02.JPG
SOp03.JPG
L'enfant est naturellement anesthésié. Pour les spécialistes : C'est une anesthésie à la Kétamine. L'enfant, bien que sous anesthésie générale reste en respiration spontanée. L'intubation et le respirateur ne sont pas nécessaires...
SOp04.JPG
SOp05.JPG
SOp07.JPG
Surprise pour Eric, Dr Shérif, un médecin guinéen avec qui il a appris le béaba de la lutte contre la lèpre est de passage à Macenta. Salutation inattendue au passage.
Shérif.JPG
Notez au passage qu'Eric porte le bonnet de chirurgien avec la même élégance que son bonnet de bainClin d'œil.

Et le reste de l'équipe... C'est le tressage deuxième partie.
Tresses 01.JPG
Définitivement, c'est un travail très long...
Tresses 02.JPG
Marie a choisi l'option tressage partiel... et voilà le résultat !
Tresses 03.JPG
Et voici le résultat !
Tresses 05.JPG
A demain pour la suite des aventures...

21:59 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/08/2010

Journal de voyage... 16ème jour

16ème jour : Dimanche 18 juillet 2010.

Les jours et les semaines passent à toute vitesse.  C'est de nouveau dimanche.  Cette fois, nous allons à l'église à Foulayah.  C'est un quartier de Macenta, lieu où habite la deuxième partie de l'équipe expatriée.

Eglise02.JPG

Encore une fois un culte très sympa.  Il est animé par Paul, le fils de Mariam (voir plus loin).  Comme de coutume, beaucoup de chants, plusieurs chorales.  Sur la gauche, la chorale des jeunes.

Eglise01.JPGEglise03.JPG
C'est Daniel, l'infirmier chef de la Cité d'hospitalisation qui apporte la méditation... mais pour la photo, il faudra repasser une autre fois...
Eglise06.JPG
Une vielle dame s'exprime par toute une danse.  J'ai la danse en vidéo, mais je n'arrive pas à la transférer sur le blog.  Si je réussis à l'occasion, vous pourrez voir celaSourire
Eglise04.JPG
Paul nous chante aussi quelque chose accompagné à la mini guitare par Daniel, le fils de Josué (voir aussi plus loinClin d'œil).
Eglise05.JPG
Et c'est déjà l'heure de la sortie.
Eglise07.JPG
Cet après-midi, l'équipe se divise en deux. Karidja et Dorothée restent à la maison.  Elles vont se faire tresser, tandis que les autres vont rendre visite à Mariam et à sa famille.
Mariam a beaucoup d'enfants (8?).
Mariam01.JPG
La plupart sont adultes.  Sont présents lors de notre visite, Paul, qui animait le culte de ce matin et Anne.
Mariam05.JPG
Mariam gagne sa vie et la vie de sa famille en faisant la cuisine et le ménage. Actuellement elle travail chez Dr Eric et Sarah.  Il y a quelques années, elle a travaillé chez Renate et Eric. Des liens se sont tissés entre la famille de Mariam et, Renate et Eric.
Ainsi, quand Anne a eu son second fils, ils ont décidé, par amitié pour Renate et Eric de donner le nom d'Eric au petit. C'est une tradition importante en Guinée que de donner le nom d'un ami à son enfant.  Les deux deviennent des homonymes avec une relation spéciale, comme elle peut exister, ici en Occident, entre un parrain et son filleul.
Le petit Eric est né dans des conditions difficiles, puisque son papa est décédé quelques semaines avant sa naissance. Lui même est décédé alors qu'il n'avait pas beaucoup plus d'un an.  Il s'est noyé dans une petite marre.
Anne a voulu faire une photo souvenir près de la tombe du petit avec Eric et Samuel, son fils aîné.
Alors que souvent les tombes sont rapidement recouvertes par la brousse et oubliée, celle-ci est toute fleurie.
Ainsi va la vie en Guinée... la vie et la mort sont souvent tellement proches...
Mariam06.JPG
Manière aussi d'arrondir les fins de mois, les enfants de Mariam produisent un instrument de musique : "la cascagnette".  Déformation probablement de castagnette. C'est un instrument qui donne le rythme, par la percussion de boutons sur une petite calebasse.
Mariam10.JPG
Les calebasses poussent non loin de la maison.
Mariam07.JPG
La maison est "gardée" par quelques singes qui font beaucoup de bruit quand des inconnus approchent.
Mariam09.JPG
Nous passons encore un bon moment d'échanges et de partages avec cette famille.
Mariam04.JPG
Mariam03.JPG
Mariam08.JPG
Et naturellement avant de partir, encore quelques photos de "famille"
Mariam11.JPG
Mariam12.JPG
Sur le chemin du retour, nous faisons une halte chez Pascal.  Pascal travaille comme garde là où nous logeons. Il y a quelques semaines, Pascal et Sogoni, son épouse, ont eu un petit garçon.  Martha est en visite chez eux. Elle est venue visiter Sogoni qui a quelques soucis de santé.
Pascal01.JPG
L'enfant était très faible à la naissance. Ne sachant pas trop s'il allait survivre, les parents ne lui avaient pas encore donné de nom.  Il est plus fort maintenant... et il a reçu un nom, il s'appelle Jean-Marc Koman.
Pascal02.JPG
Le petit Jean-Marc et sa maman.
Pascal05.JPG
La grand-mère, même si elle n'a probablement guère plus de 60 ans est une très veille dame.  Elle est discrètement assise dans sa chambre derrière nous.
Pascal03.JPG
Pour améliorer l'ordinaire de la famille, Pascal élève quelques porcs
Pascal04.JPG
et cultive des palmiers qui vont dans quelques temps produire de l'huile rouge.
Pascal06.JPG
Mais cette fois c'est l'heure de rentrer à la maison et d'aller voir où en sont... les tresses.
Retour01.JPG
Le travail a bien avancé !
Tresses01.JPG
Tresses03.JPG
Tresses03b.JPG
Tresses04.JPG
Et le résultat n'est pas, non ?
Tresses02.JPG
Tresses05.JPG
Pour terminer cette journée bien remplie, une soirée chant avec l'équipe expatriée. C'est toujours Estelle au piano et Karidja à la guitare.
Soirée02.JPG
C'est l'occasion de vous présenter une partie de la famille Koya de Côte d'Ivoire qui est membre de l'équipe ProESPOIR.
Soirée03.JPG
Encore une dernière photo qui montre comme Marjorie chante avec coeur Surpris et que Stéphanie a un joli coup de soleil...
Soirée04.JPG
Marjorie nous confirme qu'elle a posé pour la photo... non, non, elle n'est pas comme cela tout le temps...
Bonne nuit et à demain !

22:26 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/08/2010

Journal de voyage... 15ème jour

15ème jour : Samedi 17 juillet 2010.

Pour ce samedi, une activité pratique nous a été concoctée. Après tous ces jours de visite, d'observation, nous allons faire quelque chose qui devrait laisser une (petite) trace.

Les lits du Centre Médical méritent un petit rafraîchissement. L'initiation de ce travail nous est confiée !

Première étape gratter la rouille, enlever la couleur qui s'écaille et poncer tout cela...

Haut 01.JPG
Haut 02.JPG

En plus de notre groupe, Dr Eric, le directeur du centre, Sarah son épouse, Raphaël, le gestionnaire adjoint. Mais peu à peu, des jeunes et des enfants se joignent à nous.

Haut 03.JPG
Haut 04.JPG
Haut 05.JPG
Mais, Marie... aurais-tu fait une très grosse bêtise ?
Haut 06.JPG
Cette première partie du travail terminée, on peut s'attaquer à la peinture. Comme la pluie menace (c'est la saison !), nous allons nous installer un peu plus bas, sous le toit qui est pendant la semaine utilisé pour le parking des motos.
Bas 01.JPG
Cruelle désillusion, la qualité de la peinture laisse à désirer... Après une première couche, c'est comme si on avait étendu un peu de lait... et encore du lait écrémé!
Bas 03.JPG
Sarah n'est pas contente de ce qu'on lui a vendu et repart chez le commerçant pour avoir une explication.  Finalement, la faute est de notre côté. Nous n'avons pas suffisamment mélangé la peinture.  Une fois le mélange fait correctement, le travail se fait de manière satisfaisante.
Bas 02.JPG
Bas 04.JPG
Au final, c'est une dizaine de lits qui sont remis à neuf. Pas énorme, mais déjà ça. Avis aux amateurs... il en reste environ 90 à peindre...
Quelques vues de Macenta sur le chemin du retour...
Chemin1.JPG
Chemin2.JPG
Une curiosité locale : une station service artisanale. Dans les bouteilles sur le devant, ce qui ressemble à de la grenadine, c'est de l'essence, le gasoil quant à lui, c'est le concentré de citron...
station service.JPG
Chemin3.JPG
Chemin4.JPG
Nous voilà arrivé à la maison.  L'arbre en forme de parasol, c'est un flamboyant.  Quand il est en fleur, toutes les fleurs rouges qui le couvrent peuvent faire croire qu'il est en flamme.
Chemin5.JPG
Pour terminer la journée, une vue de Macenta by night, ou du moins en début de soirée. La brume est causée par les multiples feux de bois nécessaire à la cuisine dans chaque famille.
soir 1.JPG

21:17 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

15/08/2010

Journal de voyage... 14ème jour

14ème jour : Vendredi 16 juillet 2010.

Nouvelle sortie hors de Macenta.  Aujourd'hui, nous sommes invités à accompagner l'équipe de la Réhab (voir note du mardi 13 juillet 2010).  Ils vont visiter deux des anciens malades qu'ils suivent. C'est à une quinzaine de kilomètres de Macenta en direction de la frontière du Liberia.

daro 02.JPG

Au premier village, nous allons à la rencontre du premier ancien malade. Mais il n'est pas présent près de sa case.  Nous nous installons pour l'attendre

village1 01.JPG
Peu après, il arrive !
1er malade 01.JPG
C'est un cultivateur. Il nous reçoit près de sa case.
Commence alors le travail de l'équipe.  Après une prise de contact plus ou moins longue, c'est l'examen plus 'médical'. Voir l'état des pieds et des mains. Séquelle de la lèpre, pieds et mains sont insensibles. Le risque d'y trouver des blessures mal soignées est élevé. Donc examens, conseils, sensibilisation à l'importance des soins...
1er malade 02.JPG
village1 02.JPG
Après l'aspect plus médical, c'est l'aspect socio-économique.  Philippe travaille avec un questionnaire qui fait le tour de tous les points importants de la vie socio-économique de cet ancien malade. Celui-ci a été aidé par le projet pour s'installer et pour commencer diverses cultures.
village1 03.JPG
Tout cela prend du temps,... beaucoup de temps...
village1 04.JPG
Eric prend des photos en douce...
daro 01.JPG
Marie songerait-elle à l'achat d'une résidence secondaire ?
village1 05.JPG
Discussion,... qui a dit que les Occidentaux ont des montres et que les Africains ont le temps...
village1 07.JPG
C'est vraiment très long...
village1 06.JPG
Au terme de l'entretien, nous nous remettons en route pour le village suivant.
Route 01.JPG
La route est étroite et il n'est pas évident de croiser ce camion.
Route 02.JPG
Au passage une scène de lessive au bord d'une rivière.
daro lessive.JPG
Au deuxième village, deuxième ancien malade.
village2 01.JPG
Si mes souvenirs sont bons, cet ancien malade de la lèpre a le matériel pour passer des vidéos au village.  Il gère donc ce qui ressemble à un vidéo-club.
village2 07.JPG
Il tient aussi un petit commerce avec tout le petit matériel de première nécessité.  Ces activités ont été initiées grâce à un micro-crédit issu du projet.
village2 06.JPG
Comme d'habitude, notre présence attire de nombreux curieux et de nombreux enfants.
village2 02.JPG
village2 03.JPG
village2 04.JPG
village2 05.JPG
Au moment du départ pour le retour vers Macenta, c'est une grande pluie qui s'abat sur le village...
village2 08.JPG
Au programme de l'après-midi, il y a le passage du maître tailleur et les premiers essayages...
Caleb 01.JPG
Caleb 02.JPG

22:47 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/08/2010

Journal de voyage... 13ème jour

13ème jour : Jeudi 15 juillet 2010.

Avant de passer au récit de la journée, un événement d'hier que je ne vous ai par raconté.

Quand des 'étrangers' sont accueillis quelque part, la tradition Guinéenne veut qu'un coq leur soit offert : Le coq de l'étranger. Un geste hautement symbolique qui montre clairement que l'étranger est le bienvenu.  Nous avons reçu plusieurs coqs. Voici quelques photos de la remise d'un gros coq par Philippe, le collaborateur de Martha.

coq00.JPG

Philippe est là avec son coq sur les genoux, et il explique toutes les raisons qui l'ont poussé à amener ce coq.

Il n'est pas venu seul. Il a emmené avec lui, Rahel et Stefan, nos 'tuteurs' à Macenta. Comme souvent en Guinée, les choses se passent de manière indirecte, avec des intermédiaires.

coq02.JPG
Ainsi, le discours de Philippe est pour nous, mais c'est à Stefan et Rahel qu'il s'adresse. De même, il donne le coq à Stefan qui ensuite le remet à Eric, comme le "vieux" du groupe (je ne sais pas pourquoi je viens de mettre vieux entre guillemetsNon décidé)
coq01b.JPG
Eric reçoit l'animal et adresse ses remerciements à Stefan, charge à ce dernier de le répéter, éventuellement avec d'autres mots à Philippe.

 

coq01.JPG
Et, pour cette fois c'était la version courte de la cérémonie. Philippe a eu pitié de nous pauvres européens toujours pressés. Selon les traditions, le coq aurait pu passer de mains en mains, chacun au passage allant de son petit discours de circonstance.
coq02b.JPG
...nous l'avons mangé quelques jours plus tard, il était excellent !

Passons maintenant aux activités de la journée. Toute la première partie de la journée est consacrée à une activité sans photos...

Chaque semaine l'équipe missionnaire expatriée se retrouve pour une rencontre d'échange et de ressourcement spirituel et une réunion administrative pour discuter de tous les problèmes pratiques inhérents à la vie d'équipe.

Mais une fois par mois, c'est toute une matinée qui est consacrée à la prière, à la méditation, aux chants et aux partages.  La rencontre mensuelle a lieu aujourd'hui ! L'équipe du voyage est invitée à vivre ces moments avec l'équipe en place.

Cette matinée c'est passée à toute vitesse.  C'était un mélange de chants (Estelle a joué du piano et Karidja s'est occupée de la guitare), de prière (nous avons pu prier les uns pour les autres, pour le pays, pour le travail,...) et aussi de partage (ou chacun a eu l'occasion d'exprimer, qui un encouragement, qui un souci,...)

Toute l'équipe expatriée n'était pas présente, puisque la famille Koya était encore en vacances, mais nous avons fait une photo de groupe.

équipe2.JPG

Dans l'ordre de gauche à droite :

Eric, Marie, Estelle, Anaïs, Karidja, Dorothée, Martha (infirmière suisse, projet réhab), Marjorie, Stéphanie, Marion (infirmière française, hospitalisation centre médical), Rahel (infirmière suisse, hospitalisation TBC - VIH-SIDA, épouse de Stefan), Dr Eric (Médecin congolais, directeur du centre médical, mari de Sarah), Dr Stefan (Médecin suisse, responsable du projet), Sarah (Administratrice britannique, épouse de Dr Eric)

Tout ce beau monde est invité pour le repas chez Sarah et Eric.

C'est Mariam et Anne qui ont préparé le repas pendant la matinée

Repas01.JPG

 

Repas02.JPG

Résultat des courses : un plat de fonio, sauce viande et arachides (en d'autres termes, une sauce cacahuètes).

Repas03.JPG
Le fonio n'est par un plat typique de la région forestière. Ce plat est plutôt consommé de manière courante en moyenne Guinée, dans le Fouta Djalon). C'est une petite céréale très digeste. Dans l'assiette, elle a la texture du couscous.
REPAS1.JPG
REPAS2.JPG
Repas04.JPG
Sur le chemin du retour, nous nous arrêtons près d'un groupe d'enfants
Slt enft 01.JPG
Slt enft 02.JPG
En fin d'après-midi, quelques uns partent pour une petite promenade sur la montagne (bon, colline) derrière le centre médical. Lieu paisible d'où on a une vue magnifique sur la ville de Macenta et sur la forêt.
montagne 01.JPG
montagne 02.JPG
montagne 02b.JPG
montagne 03.JPG
Dorothée est décidée à une expérience de parapente, sans parapente. Intéressant, le souci sera probablement pour l'atterrissage.
montagne 03b.JPG
montagne 04.JPG
C'est la fin de l'après-midi et la nuit tombe rapidement.
montagne 04b.JPG
Le soleil est couché quand nous rentrons à la maison.
montagne 05.JPG
Alors... bonne nuit et à demain !

22:42 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/08/2010

Journal de voyage... 12ème jour

12ème jour : Mercredi 14 juillet 2010.

Aujourd'hui, nous partons en voyage ! Nous partons à N'Zérékoré.  N'Zérékoré est la capitale de la Région, sièges des plus hautes autorités, entres autres, les autorités médicales.

NZ Do01.JPG

Il fait partie du travail de Stefan de superviser le travail de lutte contre la lèpre et la tuberculose dans toutes les préfectures de la Région, mais aussi de rencontrer les responsables médicaux de la Région. Ainsi, il se rend régulièrement à N'Zérékoré.

N'Zérékoré est aussi la ville où Renate et Eric ont habité pendant 4 ans, il y a un peu plus de 15 ans.  A cette époque la route Macenta - N'Zérékoré, et il fallait quelque fois toute une journée pour la parcourir.  Maintenant, c'est un très bon goudron tout neuf et il ne faut pas plus de 2 heures pour franchir les 150km

A l'époque, les ponts étaient ce qu'ils étaient et le franchissement, souvent aléatoire

1996 Guinée 076.jpg
Vers 1994 : Eric et Christian que nous avons rencontré à Kissidougou
Parfois même les ponts étaient emportés par les crues et il fallait faire passer la voiture sur un radeau.
1996 Guinée 075.jpg
Manifestement, vu le 'matériel' à la fenêtre, nous avions fait des provisions Sourire

 

Pour aujourd'hui, c'est un voyage tranquille, sans secousse.
NZ Er01.JPG
Escale à mi-parcours à N'Zébéla. Nous devons déposer un colis à l'église.
Nb Ma01.JPG
La voiture remplie d'européens semble intéresser les villageois
Nb Ma04.JPG
Nb Ma03.JPG
Nb Ma05.JPG

Comme groupe de 'touristes', notre but en allant à N'Zérékoré, au-delà du joli voyage au travers de la forêt tropicale, était de rendre visite aux responsables de la santé, mais aussi de voir le grand marché.  En effet, cette ville compte environ 220.000 habitants et le marché hebdomadaire est immense et très fréquenté.

Cette ville et son marché très populeux a dû nous faire peur. Personne n'a fait de photosDéçu.

Avant le marché, nous sommes allés visiter le centre de traitement lèpre - tuberculose de la ville, guidés par le Dr Monique.  C'est la dame en jaune à côté de Stefan.

Nz Ma DrMo 14.JPG
Dr Monique est une personnalité.  Elle est, au niveau de la région, le médecin responsable au niveau de la santé publique de tout ce qui est maladies transmissibles endémiques et épidémiques.  C'est donc pour la Mission Philafricaine la première interlocutrice au niveau de la Région.  Depuis plus 20ans, la MPA a une collaboration agréable et fructueuse avec ce médecin.
Au terme de notre visite du marché, elle nous invite chez elle pour partager un repas.
NZ Do02.JPG
A la sortie de la ville, nous nous arrêtons dans un "village" artisanal pour acheter quelques tissus traditionnels et quelques souvenirs.  Le site est au milieu d'une plantation d'hévéas, arbre dont on extrait la sève pour faire le caoutchouc.
Nz Ma08.JPG
NZ Do03.JPG
Les photographes ont un gros coup de fatigue aujourd'hui. Pas de photos du village artisanal...
Et c'est la route du retour vers Macenta.
Nb Ma06.JPG
Rencontres intéressantes le long de la route : les normes antipollution ne sont pas optimales. 
NZ Do04.JPG
Des camions bien rentabilisés
Nb Ma07.JPG
Des fagots de bois prêts à être vendus et envoyés vers la ville. Il servira comme bois de chauffage pour la cuisine
Nz Ma09.JPG
Et bien des gens qui marchent de nombreux kilomètres le long de la route, quelque fois bien chargés.

Nz Ma10.JPG

 

Nz Ma11.JPG
En passant le fleuve, nous découvrons une 'plage' où l'on extrait le sable à la main directement dans le lit du cours d'eau.
Nz Ma sable 12.JPG
Nz Ma sable 13.JPG
Pour le reste, la fin du voyage se passe dans la voiture et la bonne humeurClin d'œil

Nz Mj01.JPG

Nz Mj02.JPG
Nz Mj03.JPG
... à demain !

21:15 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |