30/07/2010

Journal de voyage... 2ème jour

2ème jour : Dimanche 4 juillet 2010.

1. courte nuit.JPG

Au matin du 2ème jour, un choix après une très courte nuit : soit passer un peu de temps au lit pour récupérer des fatigues du voyage, soit vivre un premier culte africain dans l'église voisine.  Pour tout le monde, c'est la seconde option qui est retenue.

 

2.pt dej.JPG

Rapide petit déjeuner et mouvement vers l'église...

Dimanche matin à 10h tout le monde était sur pieds pour assister à un premier culte guinéen. En 3 heures et demi de célébration nous avons eu un bon aperçu de la culture : danse sur les chants africains, réprimande aux dormeurs, compétition d’offrandes, prières à gogo, etc.

3. culte 1.JPG

Pas de très bonnes photos du culte à vous présenter.  Il faut dire que cela bouge beaucoup et qu'il fait assez sombre dans l'église.

4. culte 2.JPG

Dimanche midi, nous nous rendons au marché de Taouya à la recherche d'un plat de riz.

marché taouya.JPG

Marché africain. Univers grouillant et odorant !

Bon ici, c'est la ville et nous sommes dimanche. Ce n'est pas la toute grande foule.

marché taouya2.JPG

Aux abords du marché, nous rencontrons un ancien malade de Macenta.  Il se souvient d'Eric.  Il se propose de nous montrer un endroit où l'on peut trouver un plat de riz.

dédale marché.JPG

Ainsi, dans un petit local surchauffé, dans une vaisselle douteuse, un premier plat de riz au goût authentique.

marché taouya1er plat de riz.JPG

Avant de rentrer à la maison, en ce dimanche après-midi promenade jusqu’au bord de l’océan.

promenade.JPG

Difficile de donner le nom de plage à ce bord de mer.  En tout cas personne n’a même osé penser à piquer une tête dans ces immondices.

plage.JPG

C'est ensuite le retour à la maison pour un spaghetti sauce 'moyens du bord'.

retour à la maison.JPG
retour à la maison2.JPG

Au programme de la soirée, un bilan de la première journée...

 

Fin de la deuxième journée.

 

21:41 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.