19/08/2010

Journal de voyage... 16ème jour

16ème jour : Dimanche 18 juillet 2010.

Les jours et les semaines passent à toute vitesse.  C'est de nouveau dimanche.  Cette fois, nous allons à l'église à Foulayah.  C'est un quartier de Macenta, lieu où habite la deuxième partie de l'équipe expatriée.

Eglise02.JPG

Encore une fois un culte très sympa.  Il est animé par Paul, le fils de Mariam (voir plus loin).  Comme de coutume, beaucoup de chants, plusieurs chorales.  Sur la gauche, la chorale des jeunes.

Eglise01.JPGEglise03.JPG
C'est Daniel, l'infirmier chef de la Cité d'hospitalisation qui apporte la méditation... mais pour la photo, il faudra repasser une autre fois...
Eglise06.JPG
Une vielle dame s'exprime par toute une danse.  J'ai la danse en vidéo, mais je n'arrive pas à la transférer sur le blog.  Si je réussis à l'occasion, vous pourrez voir celaSourire
Eglise04.JPG
Paul nous chante aussi quelque chose accompagné à la mini guitare par Daniel, le fils de Josué (voir aussi plus loinClin d'œil).
Eglise05.JPG
Et c'est déjà l'heure de la sortie.
Eglise07.JPG
Cet après-midi, l'équipe se divise en deux. Karidja et Dorothée restent à la maison.  Elles vont se faire tresser, tandis que les autres vont rendre visite à Mariam et à sa famille.
Mariam a beaucoup d'enfants (8?).
Mariam01.JPG
La plupart sont adultes.  Sont présents lors de notre visite, Paul, qui animait le culte de ce matin et Anne.
Mariam05.JPG
Mariam gagne sa vie et la vie de sa famille en faisant la cuisine et le ménage. Actuellement elle travail chez Dr Eric et Sarah.  Il y a quelques années, elle a travaillé chez Renate et Eric. Des liens se sont tissés entre la famille de Mariam et, Renate et Eric.
Ainsi, quand Anne a eu son second fils, ils ont décidé, par amitié pour Renate et Eric de donner le nom d'Eric au petit. C'est une tradition importante en Guinée que de donner le nom d'un ami à son enfant.  Les deux deviennent des homonymes avec une relation spéciale, comme elle peut exister, ici en Occident, entre un parrain et son filleul.
Le petit Eric est né dans des conditions difficiles, puisque son papa est décédé quelques semaines avant sa naissance. Lui même est décédé alors qu'il n'avait pas beaucoup plus d'un an.  Il s'est noyé dans une petite marre.
Anne a voulu faire une photo souvenir près de la tombe du petit avec Eric et Samuel, son fils aîné.
Alors que souvent les tombes sont rapidement recouvertes par la brousse et oubliée, celle-ci est toute fleurie.
Ainsi va la vie en Guinée... la vie et la mort sont souvent tellement proches...
Mariam06.JPG
Manière aussi d'arrondir les fins de mois, les enfants de Mariam produisent un instrument de musique : "la cascagnette".  Déformation probablement de castagnette. C'est un instrument qui donne le rythme, par la percussion de boutons sur une petite calebasse.
Mariam10.JPG
Les calebasses poussent non loin de la maison.
Mariam07.JPG
La maison est "gardée" par quelques singes qui font beaucoup de bruit quand des inconnus approchent.
Mariam09.JPG
Nous passons encore un bon moment d'échanges et de partages avec cette famille.
Mariam04.JPG
Mariam03.JPG
Mariam08.JPG
Et naturellement avant de partir, encore quelques photos de "famille"
Mariam11.JPG
Mariam12.JPG
Sur le chemin du retour, nous faisons une halte chez Pascal.  Pascal travaille comme garde là où nous logeons. Il y a quelques semaines, Pascal et Sogoni, son épouse, ont eu un petit garçon.  Martha est en visite chez eux. Elle est venue visiter Sogoni qui a quelques soucis de santé.
Pascal01.JPG
L'enfant était très faible à la naissance. Ne sachant pas trop s'il allait survivre, les parents ne lui avaient pas encore donné de nom.  Il est plus fort maintenant... et il a reçu un nom, il s'appelle Jean-Marc Koman.
Pascal02.JPG
Le petit Jean-Marc et sa maman.
Pascal05.JPG
La grand-mère, même si elle n'a probablement guère plus de 60 ans est une très veille dame.  Elle est discrètement assise dans sa chambre derrière nous.
Pascal03.JPG
Pour améliorer l'ordinaire de la famille, Pascal élève quelques porcs
Pascal04.JPG
et cultive des palmiers qui vont dans quelques temps produire de l'huile rouge.
Pascal06.JPG
Mais cette fois c'est l'heure de rentrer à la maison et d'aller voir où en sont... les tresses.
Retour01.JPG
Le travail a bien avancé !
Tresses01.JPG
Tresses03.JPG
Tresses03b.JPG
Tresses04.JPG
Et le résultat n'est pas, non ?
Tresses02.JPG
Tresses05.JPG
Pour terminer cette journée bien remplie, une soirée chant avec l'équipe expatriée. C'est toujours Estelle au piano et Karidja à la guitare.
Soirée02.JPG
C'est l'occasion de vous présenter une partie de la famille Koya de Côte d'Ivoire qui est membre de l'équipe ProESPOIR.
Soirée03.JPG
Encore une dernière photo qui montre comme Marjorie chante avec coeur Surpris et que Stéphanie a un joli coup de soleil...
Soirée04.JPG
Marjorie nous confirme qu'elle a posé pour la photo... non, non, elle n'est pas comme cela tout le temps...
Bonne nuit et à demain !

22:26 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.